|

Compter et classer

Compter et classer

Histoire des recensements américains

Paul Schor
Paris,  Éditions de l'EHESS, Collection En temps & lieux,  [2009], 386 p.

Le recensement se limite-t-il à une enquête démographique ou constitue-t-il aussi un acte politique ? Paul Schor s'interroge sur le rôle mais aussi les enjeux politiques et sociaux des statistiques démographiques aux États-Unis.

Pourquoi une même personne peut-elle être classée comme noire en 1900, mulatto en 1910, puis blanche en 1920 ? L'histoire des catégories utilisées par les recensements américains renvoie à celle d'un pays dont l'identité est intimement liée à une interrogation continue sur la composition même de sa population, aux contours très mouvants. Esclavage, immigration et classifications raciales sont autant de lignes de fracture de la société américaine qui traversent le recensement. En retraçant les évolutions des catégories pour compter et classer la population des États-Unis de 1790 à 1940, Paul Schor montre que loin d'être seulement un reflet de la société ou un simple instrument du pouvoir, les recensements sont en réalité l'objet de négociations complexes entre l'État, les experts et la population elle-même.

Le recensement n'est pas qu'un acte administraitf ou scientifique, mais un acte politique, et son histoire pose donc la question de ce qu'est une catégorie et comment elle s'incarne dans une société particulière, les États-Unis d'Amérique.

 

Paul Schor, spécialiste d’histoire sociale des États-Unis, est maître de conférences en histoire américaine à l’université Paris- Diderot. Ses recherches actuelles portent sur l’histoire des pratiques de consommation aux États-Unis (XIXe et XXe siècles).


ISBN : 978-2-7132-2173-6
Fiche éditeur : http://www.editions.ehess.fr/ouvrages/ouvrage/-b29ef2b26d/
EHESS
CNRS
Mondes Américains

flux rss  Actualités

Les origines océaniques des révolutions atlantiques

École d'été - Lundi 04 juin 2018 - 10:00Ce séminaire d'été de cinq jours, qui réunit des spécialistes travaillant à la fois sur l'Atlantique nord et sud et sur l'Ancien et le Nouveau Monde, part d'une hypothèse centrale selon laquelle les pratiques politiques présentes sur les différentes rives (...)(...)

Lire la suite

Les pratiques et le local dans les mondes américains

Journée(s) d'étude - Vendredi 18 mai 2018 - 09:00Lors de deux précédentes éditions (2012 et 2014), les journées d’études organisées par les doctorant.e.s de Mondes Américains avaient interrogé la perspective hémisphérique, un des fondements scientifiques de notre laboratoire. Cette nouvelle jour (...)(...)

Lire la suite

Le Prix Lionel-Groulx remis à Gilles Havard pour son livre Histoire des coureurs de bois. Amérique du Nord, 1600-1840 (Les Indes Savantes, 2016)

Prix et distinctions -Gilles Havard a reçu le 20 octobre 2017 à Montréal le Prix Lionel-Groulx pour son livre Histoire des coureurs de bois. Amérique du Nord, 1600-1840 (Les Indes Savantes, 2016).Le prix Lionel-Groulx, décerné par l’Institut d’histoire de l’Amérique française, récompense « le me (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CENA-Mondes Américains
EHESS
105, bd Raspail
75006 PARIS

T. (33) 1 53 63 51 88
F. (33) 1 53 63 51 89