2014 |

Historians across Borders

Historians across Borders

Writing American History in a Global Age

Nicolas Barreyre, Michael Heale, Stephen Tuck et Cécile Vidal
Berkeley,  University of California Press,  [2014], 336 p.

Dans une étude originale et stimulante sur l'écriture de l'histoire américaine, vingt-quatre chercheurs provenant d'onze pays européens explorent les conséquences de vivre et travailler hors des États-Unis pour écrire l'histoire de ce pays. Six universitaires d'autres régions du monde y ajoutent leurs réactions.

Le livre défend la thèse selon laquelle le lieu d'où l'on écrit conditionne l'écriture même de l'histoire. Il analyse l'impact fondamental d'un large éventail de facteurs institutionnels et culturels auxquels les historiens, dans leur pratique scientifique, prêtent souvent peu attention. En examinant en détail le cas européen, les auteurs éclairent aussi les conditions qui façonnent l'écriture de l'histoire américaine aux États-Unis et, plus largement, la pratique de l'histoire. Les perspectives offertes dans Historians Across Borders visent à revigorer l'historiographie américaine alors que l'essor de l'histoire globale et transnationale rend plus que jamais nécessaire de comprendre l'impact du lieu et de la localisation dans l'écriture et l'enseignement de l'histoire.

Ce livre s'adresse aux étudiants et chercheurs en historiographie, en histoire globale et transnationale, en histoire américaine, et plus largement à tous ceux qui s'intéressent à la manière dont les historiens travaillent.


ISBN : 9780520279292
Fiche éditeur : http://www.ucpress.edu/book.php?isbn=9780520279292
EHESS
CNRS
Mondes Américains

flux rss  Actualités

Le chiffre et la carte

Colloque - Jeudi 21 septembre 2017 - 09:30Le chiffre (le recensement, les enquêtes statistiques, les données, les artefacts comme le taux de chômage ou l’indice des prix) et la carte (les descriptions géographiques, les différents types de cartes, géologiques, topographiques, etc., leur soubasse (...)(...)

Lire la suite

Des « révoltes indiennes » aux « émeutes autochtones »

Colloque - Jeudi 09 mars 2017 - 09:30Le terme de « révolte » ou de « rébellion » a souvent prévalu pour qualifier de manière indistincte toutes sortes de soulèvements des populations indiennes dans le contexte de la colonisation européenne – espagnole, portugaise, française ou britannique – ou, (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CENA-Mondes Américains
EHESS
105, bd Raspail
75006 PARIS

T. (33) 1 53 63 51 88
F. (33) 1 53 63 51 89