2014 |

Après la Grande Guerre

Après la Grande Guerre

Comment les Amérindiens des États-Unis sont devenus patriotes (1917-1947)

Thomas Grillot
Paris,  Éditions de l'EHESS, Collection en temps & lieux,  [2014], 264 p.

Comment la Première Guerre mondiale a-t-elle transformé la vie politique, sociale et culturelle des Amérindiens des États-Unis ? Deux histoires jusqu’ici séparées sont pour la première fois reliées : celle de la guerre de 1914- 1918 et celle des Indiens des Plaines.
Thomas Grillot, en focalisant son attention sur les vétérans appartenant aux principales tribus des Plaines, révèle comment le conflit mondial a transformé la vie politique, sociale et culturelle des réserves indiennes.A travers les archives militaires, les organisations de vétérans, les monuments aux morts, les cérémonies patriotiques, les funérailles ou les powwows, la mémoire de guerre dessine un demi-siècle d’histoire oublié, où se réinvente le rapport des Indiens à la nation américaine.
Refusant une vision progressiste de l’histoire des Indiens allant de la colonisation à l’émancipation, Thomas Grillot souligne toute la complexité du rattachement des autochtones à la nation américaine. Les débats sur le patriotisme traduisent des luttes idéologiques très vives, d’une génération à l’autre, sur la place des Amérindiens aux États-Unis, sur le respect ou non des cultures tribales et, en définitive, sur l’assimilation à la nation, en dehors de toute tutelle coloniale. Car Après la Grande Guerre pose aussi une question centrale : pourquoi et comment des peuples colonisés répondent-ils à l’injonction de défendre l’État colonial ?

 

Thomas Grillot est docteur en histoire de l’EHESS,  chargé de recherche au CNRS, rédacteur en chef à La Vie des idées et membre de la rédaction de Vingtième Siècle. Revue d’histoire. Ses recherches portent sur les réserves indiennes, la politisation des communautés
autochtones au cours du xxe siècle, et le colonialisme dans l’histoire des États-Unis

EHESS
CNRS
Mondes Américains

flux rss  Actualités

Le Prix Lionel-Groulx remis à Gilles Havard pour son livre Histoire des coureurs de bois. Amérique du Nord, 1600-1840 (Les Indes Savantes, 2016)

Prix et distinctions -Gilles Havard a reçu le 20 octobre 2017 à Montréal le Prix Lionel-Groulx pour son livre Histoire des coureurs de bois. Amérique du Nord, 1600-1840 (Les Indes Savantes, 2016).Le prix Lionel-Groulx, décerné par l’Institut d’histoire de l’Amérique française, récompense « le me (...)(...)

Lire la suite

Formation et transformation des sociétés nouvelles en situation coloniale aux Amériques du XVIe au XVIIIe siècle

Colloque - Lundi 18 décembre 2017 - 09:00À la recherche de nouvelles routes maritimes vers l’Asie, les Européens découvrirent, à la fin du XVe siècle, ce qui s’avéra être, à leurs yeux, un continent inconnu à l’ouest de l’Atlantique. Alors que dans le reste du monde, en Afrique et en Asie, la pr (...)(...)

Lire la suite

Le chiffre et la carte

Colloque - Jeudi 21 septembre 2017 - 09:30Le chiffre (le recensement, les enquêtes statistiques, les données, les artefacts comme le taux de chômage ou l’indice des prix) et la carte (les descriptions géographiques, les différents types de cartes, géologiques, topographiques, etc., leur soubasse (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CENA-Mondes Américains
EHESS
105, bd Raspail
75006 PARIS

T. (33) 1 53 63 51 88
F. (33) 1 53 63 51 89