Ariela Gross

A. Gross
Directeur d'études invité à l'EHESS

Coordonnées professionnelles

agross[at]law.usc.edu

Ariela Gross est John B. and Alice R. Sharp Professor of Law and History à la faculté de droit de la University of Southern California. Elle travaille particulièrement sur les questions de race et d'esclavage aux Etats-Unis.

Ariela Gross a notamment publié Double Character: Slavery and Mastery in the Antebellum Southern Courtroom (Princeton University Press, 2000); "Beyond Black and White: Cultural Approaches to Race and Slavery", Columbia Law Review, 640, 2001; “Texas Mexicans and the Politics of Whiteness,” Law & History Review, 195, Spring 2003, et What Blood Won’t Tell: A History of Racial Identity on Trial in America (Harvard University Press, 2008).

Ariela Gross donnera deux conférences en mars 2013:
•12 mars 2013 de 15h à 17h, salle 11, dans le cadre du séminaire Pratiques du droit. Introduction à une analyse constitutive des relations entre droit et société:
« From the Streets to the Courts: The Grassroots History of Race, Law, and Conservatism »
•18 mars 2013, 16h-18h, salle 12, dans le cadre du séminaire collectif du CENA:
« Slaves, Law and Race in Cuba, Louisiana, and Virginia: A Comparison »

Elle est également intervenue deux fois en 2012 :
•« All Born to Freedom? Comparing The Law and Politics of Race and the Memory of Slavery in the US and France », le jeudi 15 mars dans le cadre du séminaire de Myriam Cottias (15h-17h, salle 9, 105 bd Raspail);
•« From the Streets to the Courts: Doing the Grass-Roots History of Race, Law, and Conservatism », le mercredi 21 mars dans le cadre du séminaire d'Eric Fassin et de Pap Ndiaye (15h-17h, salle 8, 105 bd Raspail).
 

Page personnelle sur le site de USC

EHESS
CNRS
Mondes Américains

flux rss  Actualités

Les Etats-Unis comme terrain ethnographique

Colloque - Vendredi 14 décembre 2018 - 09:00Omniprésents dans le monde contemporain, objet d’attraction et de répulsion, saturés de stéréotypes, les Etats-Unis demeurent pourtant un objet d’étude en marge des sciences sociales. En dépit de la position hégémonique des anthropologues américains, i (...)(...)

Lire la suite

Les mondes de 1848

Colloque - Mercredi 12 décembre 2018 - 09:45Des révolutions de 1848 et du « printemps des peuples », tout semble avoir été dit. On en connaît les chronologies, les discontinuités, les espoirs, les luttes, les flux et les reflux. La dimension transnationale de la « plus européenne des révolutions (...)(...)

Lire la suite

Les mondes de 1848

Colloque - Jeudi 13 décembre 2018 - 10:30Des révolutions de 1848 et du « printemps des peuples », tout semble avoir été dit. On en connaît les chronologies, les discontinuités, les espoirs, les luttes, les flux et les reflux. La dimension transnationale de la « plus européenne des révolutions du (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CENA-Mondes Américains
EHESS
105, bd Raspail
75006 PARIS

T. (33) 1 53 63 51 88
F. (33) 1 53 63 51 89