2010 |

Katrina, 2005

Katrina, 2005

L'ouragan, l'État et les pauvres aux États-Unis.

Romain Huret
Paris,  Éditions de l'EHESS, Collection Cas de figure,  [2010], 231 p.

En 2005, l’ouragan Katrina ravage la Nouvelle-Orléans. Très rapidement, la catastrophe devient humaine et politique. Inertie programmée ou raté bureaucratique ? Au-delà du scandale civique, Romain Huret démontre que Katrina est le résultat des politiques conduites par les conservateurs au pouvoir depuis les années 1980. Il mène l'enquête dans les rues de la ville d’abord, puis dans les bureaux de Washington D.C.

« Les gens meurent ici. Cela ressemble au Sri Lanka, à Sarajevo, à quelque chose d’autres, mais pas à ici, pas à chez nous, pas à l’Amérique » constate avec amertume un journaliste présent sur place. Pourtant rompus à ce type de désastre, les habitants désemparés s’attendent à une réponse humanitaire de la part de l’administration de George W. Bush. Mais celle-ci diffère son intervention, préférant assurer une sécurité militaire totale avant d’accepter le déploiement des aides. La polémique enfle, dénonçant la désorganisation étatique, le racisme, le mépris des pauvres et la morgue des élites. Barack Obama y voyait par exemple le résultat d’une « longue indifférence ». Pour comprendre les enjeux locaux et l'émergence d'une polémique autour de l'absence d'intervention de l'État fédéral, Romain Huret revient sur l'évènement, des premiers avertissements à l'évacuation finale en se basant sur de nombreux récits des habitants, des sauveteurs et du personnel politique. En déployant la longue chaîne des choix politiques à l’origine de la catastrophe, en particulier la privatisation des services publics, Romain Huret rappelle les coûts sociaux de politiques privilégiant la sécurité militaire au détriment de la sécurité sociale.

 

Romain Huret est spécialiste des États-Unis. Il est maître de conférences à l'université Lyon II et membre du Centre d'études nord-américaines de l'EHESS (UMRMondes Américains 8168). Ses recherches portent actuellement sur l'antiétatisme aux États-unis à l'époque contemporaine.


ISBN : 978-2-7132-2268-9
Fiche éditeur : http://www.editions.ehess.fr/ouvrages/ouvrage/katrina-2005/
EHESS
CNRS
Mondes Américains

flux rss  Actualités

Le chiffre et la carte

Colloque - Jeudi 21 septembre 2017 - 09:30Le chiffre (le recensement, les enquêtes statistiques, les données, les artefacts comme le taux de chômage ou l’indice des prix) et la carte (les descriptions géographiques, les différents types de cartes, géologiques, topographiques, etc., leur soubasse (...)(...)

Lire la suite

Des « révoltes indiennes » aux « émeutes autochtones »

Colloque - Jeudi 09 mars 2017 - 09:30Le terme de « révolte » ou de « rébellion » a souvent prévalu pour qualifier de manière indistincte toutes sortes de soulèvements des populations indiennes dans le contexte de la colonisation européenne – espagnole, portugaise, française ou britannique – ou, (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CENA-Mondes Américains
EHESS
105, bd Raspail
75006 PARIS

T. (33) 1 53 63 51 88
F. (33) 1 53 63 51 89